RSS
RSS




Partagez|

Glorfindel ♦ My sword is yours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
ModerateurModerateur
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be/t921-glorfindel-my-swor
Infos de base
♦ Visage : Lee Pace
♦ Messages : 40
♦ Date d'inscription : 09/08/2015
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Ouvert
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Glorfindel ♦ My sword is yours Sam 15 Aoû - 18:22


   

   
Glorfindel

   
feat. Lee Pace

               

   
©Ivy Tyler
Indéfinissable • Ancien Seigneur de Gondolin - Membre du Conseil à Eryn Lasgalen • Epris • Alliance

   
Raconter une anecdote, un tic ou une habitude votre personnage.Glorfindel a ressuscité grâce à la façon noble dont il est mort à la chute de Gondolin, contre un Balrog et a ainsi sauvé la vie de Tuor et Idril. Des dons avec l'eau, avec quelque paroles il arrive à demander de l'aide aux eaux et créer des torrents fougueux – ce qui a aidé Frodon à survivre. Il a été un grand seigneur et possédait sa maison à Gondolin. Il fût autrefois à la tête de l'une des douze maison de Gondolin, la  Maison de la Fleur d’Or. Il tient son nom de sa chevelure dorée. Il garde néanmoins quelque séquelles de sa première mort contre le Balrog, tant bien physique que psychologique, malgré que Mandos l'ait purifié. S'il pensait partir pour les Terres Eternelles car les batailles l'épuisaient moralement, la mort de Thranduil Oropherion a changé ses plans, il a décidé que son temps en Terre du Milieu n'était pas encore terminé et qu'il fallait soutenir l'Alliance et Legolas Thranduilion. Glorfindel est épris depuis quelque siècles d'une elfe de la Lorien, Silië, ils ne sont cependant ni fiancé ni marié les temps ne leur permettant pas cela ils restent à distance, se cherchant constamment.
               
   


   
Derrière le pc

               
Ivy Tyler, et oui, encore et toujours. Glorfindel est de loin mon personnage favoris  depuis des années, je suis heureuse de pouvoir enfin l'incarner, qui plus est avec mon acteur favoris  gangnam  hihi  happy  je suis aussi modo sur le fofo et incollable sur le sujet Tolkien   à bientôt pour de nouvelles aventures !  happy  
   


   
Code:
LEE PACE[color=#990000]♦[/color] [i]Glorfindel[/i]
   
code (c) Auril sur base de crackle bones

   


Dernière édition par Glorfindel le Lun 17 Aoû - 23:02, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
ModerateurModerateur
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be/t921-glorfindel-my-swor
Infos de base
♦ Visage : Lee Pace
♦ Messages : 40
♦ Date d'inscription : 09/08/2015
Fiche RPG
Fiche RP
♦ Statut RP: Ouvert
♦ Ma vie & mes possessions:

Message Sujet: Re: Glorfindel ♦ My sword is yours Sam 15 Aoû - 18:23




   
Histoire
Si une chose est sûre... C'est que Glorfindel est aussi vieux qu'un elfe puisse l'être en Terre du Milieu. Glorfindel est un elfe né au premier âge, un elfe du peuple Noldor ayant vécu de longues années dans la cité cachée : Gondolin. Il vécut paisiblement de nombreuses années avant d'apprendre à manier les armes pour défendre sa citée. Se battre n'était pas une chose qu'il appréciait vraiment mais il se découvrait un talent particulier dans le maniement des armes, si bien à l'épée qu'à l'arc. Depuis tout jeune elfe, il avait le cœur bon, il avait toujours été guidé dans l'idée qu'il fallait aider les autres, aider les personnes ne pouvant pas se défendre seul. Que toute personne avait quelque chose à apporter à d'autres, en bien, en mal, toute vie était nécessaire et tous méritaient d'exister, car c'était la volonté des Valars.

Glorfindel, sage, loyal et courageux, fût nommé par son hôte Turgon comme un des seigneur d'une des douze maison de Gondolin, le seigneur de la Maison de la Fleur d'Or. Glorfindel était déjà connu pour sa bravoure en ce temps et sa facilité à communiquer avec la nature. Tantôt chantant, tantôt dansant, l'âme aux poèmes sur la beauté d'Arda et les jours heureux qu'ils vivaient. Il était heureux de vivre, il n'avait certes pas d'épouse, pas d'enfants mais il vivait au jour le jour, avec son peuple.

Mais il n'était pas sans peur ni sans crainte. Les jours heureux n'étaient pas éternels en Terre du Milieu, même une citée cachée ne pouvait le rester éternellement.

La chute de Gondolin fut l'un des majeur événement du premier âge, Glorfindel y perdit la vie après des heures de lutte acharnée aux côtés de sa maison, contre les forces de Melkor l'impitoyable. S'ils furent soutenu par Ulmo lui-même, cela n'empêchait pas Gondolin de sombrer et ses habitants avec. La mort de Glorfindel fut honorable dit-on, jusqu'à son dernier souffle il aura essayé de tenir la sécurité de la ville, jusqu'à combattre contre un Balrog. Il le mit à terre et tomba avec lui.

Son esprit s'en allait dans les Cavernes de Mandos, grand Valar. Comme toute âme, Mandos le jugea avant de lui dire sa sentence. Mais pour ses actions noble, pour avoir sauver nombre de vie au prix de la sienne, pour avoir donner sa vie pour Idril et Tuor, pour ne pas avoir céder au mal quand il se proposait à lui, il fût réincarner dans son propre corps après un court laps de temps. Ainsi, il fût plus pur que jamais, pardonné de la moindre de ses fautes, Mandos lui permit de vivre une nouvelle vie en Terre du Milieu, mais il ne fût pas que pardonné et réincarné, en plus de tout cela, il reçut des dons presque similaire à ceux des Maiars. Il revint au Second Âge, après que les anneaux furent forgés, après la construction de Barad-Dûr et après la mort de Celebrimbor. Il fût renvoyé presque dans la même période que les mages bleus.

Mais Gondolin tombée, il lui fallait trouver une autre mission, une nouvelle quête : il se devait de prouver qu'il méritait le cadeau de la vie que Mandos lui avait offert. Il partit immédiatement aider Elrond et Gil-Galad contre le puissant Sauron, servant de Morgoth, être qui avait déjà été la cause de sa propre chute. À la fin de cette bataille, Glorfindel fit le choix de rester aux côtés d'Elrond à Imladris, considérant cet endroit comme son nouveau lieu de repos et de vie.

Il ne se rendit pas utile qu'à cette bataille mais aussi à la bataille de Fornost où il guidait les forces elfiques envoyée par Elrond. Il combattit fièrement aux côtés des Dunedain contre les forces du Roi-Sorcier d'Angmar. Commença à partir de là son retrait des combats concernant le mal et les hommes, voyant quelle perte ce fût des années plus tard pour la lignée des rois du Gondor. Il préféra à partir de là s'effacer des combats... Jusqu'à ouïr d'Elrond ce qu'il se passait.

Pour les elfes, le temps est une chose étrange, qu'ils ne voient pas. Lorsqu'on a l'immortalité et que, comme Glorfindel, nous ressuscitons, il est dur de se faire une idée de ce qu'est une heure, d'un jour, d'un mois, d'un siècle. Les elfes ne ressentant pas cet effet du temps sur leur personne, ne se rendent pas toujours compte des années qu'il faut pour certaines répercussions. Ainsi, pour Glorfindel, il parut que le porteur de l'anneau arriva peu de temps après la bataille contre le roi d'Angmar. Tout cela était pourtant dans le troisième âge à de nombreuses années d'écart. Mais Glorfindel n'hésita pas à cet instant, entendant ce qu'il se passait, entendant les rumeurs d'un anneau magique : il sautait sur son cheval blanc et accouru à la recherche de Frodon Sacquet. Lorsqu'il le trouvait, le semi-homme était attaqué par des cavaliers, sombres comme la nuit, froids comme la mort. Contrairement à nombre d'hommes et d'elfes, et sûrement une répercussion de sa résurrection, Glorfindel n'était guère effrayé par ces spectres. Il les mit aussitôt en fuite, faisant appel à ses dons avec l'eau à l'aide de quelque paroles murmurées. Mais il n'avait pas que la capacité de parler aux eaux, mais de communiquer avec les animaux, il était loin de tenir des conversations avec eux mais il arrivait à se faire comprendre - au même titre que les animaux arrivaient à se faire comprendre. Ainsi, il mit Frodon Sacquet, en mauvais état, sur son cheval et lui murmura de fuir à toute allure : et son cheval, Asfaloth, parti en direction d'Imladris.

Il prit par au conseil d'Elrond quant à l'anneau mais ne se proposait pas dans la compagnie, le fils de Thranduil en revanche se proposait, Glorfindel savait donc qu'au moins, deux yeux elfiques seraient sur la troupe. Si puissant puisse-t-il être, il n'était pas, comme Tom Bombadil, à l'abri des effets négatif de l'anneau. C'est bien plus tard qu'il participait au combat plutôt que partir vers Valinor. Il se rendit en Lorien, rencontrant ce jour là Silië, une elfe à la chevelure dorée qu'il trouvait d'une beauté incroyable : il fut subjugué. C'était une douce elfe, qui aimait chanter et danser quand bon lui semblait. Hélas il ne put rester longtemps avec elle, il dut vite repartir combattre de son côté, en solitaire.

Il rejoignait Elrond au mariage d'Elessar et de dame Arwen, suite à quoi il se décidait à retourner en Lorien rejoindre Silië, l'idée d'un mariage l'inspirant beaucoup... Mais il ne sautait pas le pas. Imladris se vidait de son peuple et ses terres seraient marquées à jamais par la grâce des elfes. Il aidait dame Galadriel et Celeborn à récupérer les terres longuement dévastées par le mal. Il pensait pouvoir couler quelque jours heureux aux côtés de cette douce elfe. En Lorien plus que nul part ailleurs, le temps ne se voyait pas. Les nouvelles en revanche... Glorfindel ne mit pas longtemps à plier bagages et emmener un groupe d'elfes avec lui, la Lorien n'étant plus tenus par les grands noms d'autrefois devenait si vide qu'Imladris. Ainsi, il leur avait dit la vérité, leur avait offert deux choix « Mes chers amis, nous voilà tous face à un choix. La guerre s'annonce à nouveau et nous ne pouvons, nous ne pourrons rester plus longtemps en Lothlorien. Vous pouvez dès à présent décider de rentrer à Valinor et couler une heureuse éternité, ou vous pouvez décider que votre temps en Terre du Milieu n'est pas terminé et me rejoindre à Eryn Lasgalen, le roi Thranduil accueille nombre d'elfes. ». Pour Glorfindel, tout était clair, s'il vivait encore, s'il était là, c'était que sa mission n'était pas terminée en Terre du Milieu, qu'il avait encore à faire. Émissaire des Valar, il avait encore beaucoup à affronter, dusse-t-il encore mourir.

Sa dame le suivit, nombre d'elfes le suivit jusqu'à la Grande Forêt Verte. D'autres choisirent de rentrer à Valinor et c'était tout à leur honneur, Glorfindel leur dit qu'un jour, tous se reverraient. Il allait donc de ce pas proposer sa lame au roi Thranduil et le servit jusqu'à son dernier soupir. Ce fût un jour des plus sombres pour les elfes, il y avait bien longtemps qu'un roi n'était pas tombé. Mais Glorfindel n'était ni triste, ni défait. Il était touché, il allait de soi, mais sachant ce qu'il se passait, que Mandos était un Valar juste, droit, il savait que Thranduil était encore là, quelque part, il comprenait juste que son temps dans la Terre du Milieu était terminé.

Il fallait néanmoins se battre pour la Terre du Milieu et ce qu'il en restait, pour les êtres vivants, non pas uniquement les elfes mais les hommes, les nains, les hobbits et tout autre créature n'ayant rien demandé, ne désirant pas subir tel sort. Pour la liberté, pour la paix, il fallait se battre. Ainsi, il proposait son aide au futur roi, Legolas.

S'il fût autrefois à la tête de l'armée d'Elrond, il acceptait son rôle de simple conseiller d'Eryn Lasgalen - pour l'instant. Glorfindel étant un elfe sage et de nature calme, ne prenait pas ce rôle comme un affront mais une possibilité d'aider à défaire le mal qui s'était décidé à s'installer de nouveau. Il n'avait pas besoin de titre quelconque pour aider mais il voyait cela comme une manière de guider les elfes sous son commandement qui n'avaient pas la même expérience de la bataille. Il fût plus compliqué d'entretenir des liens avec sa dame, et les temps dans lesquels ils étaient à nouveau plongés ne lui permettaient guère de se permettre de lui demander sa main.

A ce jour, Glorfindel enchaîne les combats hors du Rhovanion, il passe son temps entre les combats pour sauver les personnes victimes du mal et ses retours à Eryn Lasgalen pour redonner courage aux soldats et au peuple ne pouvant se défendre, ce qui a tendance à lui rappeler une autre vie... Il participe également au conseil d'Eryn Lasgalen depuis la disparition de Thranduil, en attendant le retour de Legolas, Elladan et Elrohir.

   
code (c) Auril sur base de crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

Glorfindel ♦ My sword is yours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Glorfindel
» Glorfindel
» Glorfindel
» Glorfindel Of Gondolin, L'envoyé des Valar
» [Présentation] Sword Art Online/ALfheim Online

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
So dark the con of man :: Votre Laissez PasserTitre :: Bureau de Recrutement :: En Service-