RSS
RSS




Partagez|

IV. Atlas & temps de voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: IV. Atlas & temps de voyage Dim 9 Aoû - 8:02


L'Atlas & les grandes maisons

C'est par là, deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin




AVANT-PROPOS
Cliquez pour la voir en taille réelle.


Cette carte ne représente pas la totalité de la superficie du Harad et du Rhûn. Il faut vous figurer qu'ils sont aussi grands que l'Eriador chacun au moins.

Des cartes plus détaillées se trouve par ici et par là, mais la situation de certaines villes n'est plus d'actualité. Cette carte représente la Terre du Milieu au 3ème âge.

Par soucis de compréhension, les villes importantes dont vos personnages peuvent être originaire sont détaillées ci-dessous, avec leur bannière. De même afin que tout le monde ne soit pas tout beau, tout gentil, certaines de ces villes ont des familles qui se sont ralliées à Namoth directement ou qui lui sont fidèle. Hors de question donc de faire venir quelqu'un d'une de ces villes en disant qu'il l'a fui et en est l'héritier alors que toute la famille de cette ville est partisante des ténèbres.



code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par The Middle Earth le Jeu 13 Aoû - 0:17, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: Re: IV. Atlas & temps de voyage Dim 9 Aoû - 8:02


L'Eriador


Il y a du bon dans ce monde, et il faut se battre pour ça..




INFORMATIONS

L' Eriador possède un climat tempéré à tendance humide. Celui-ci est responsable de l'abondance de verdure de cette région, terre idéale pour l'agriculture. Son relief est de type accidenté de par les nombreuses hautes collines, falaises et montagnes qui parsème ces lieux.
Bordée à l'est par les Monts Brumeux, ils font la frontière avec le Rhovanion. Au nord-est, ce sont les Monts d'Angmar qui délimite sa frontière avec le Forodwaith. À l'Ouest, ses terres prennent fins à la naissance de l'océan Belegaer. L'Eriador compte aussi quelques zones marécageuses généralement fuient par les Hommes.
L'Eriador est également l'une des régions les plus vastes de la Terre du Milieu. En effet, elle compte approximativement 1 450 km de large (900 miles) pour 1 370 km de long (850 miles) au points les plus hauts.




VILLES


Caer Finda

Bâtie par Namoth sur les ruines de l’ancienne capitale du funeste royaume d’Angmar, Caer Finda est la copie conforme de Minas Tirith. Tel son homonyme d’un blanc étincelant, la cité se divise en plusieurs niveaux et on y trouve en son sommet la tour de Carn Dûm. Ce nom fût d’ailleurs choisi en hommage à l’ancienne forteresse qui se tenait là. Si, elle ressemble en bien des points à la grande cité du Gondor, Caer Finda n’est pas constituée de marbre blanc, mais de marbre aussi noir qu’un ciel d’orage sans lune. La légende veut que la cité soit hantée par les esprits des nombreux esclaves (Hommes, Nains, Hobbits et Elfes) qui prirent part à sa construction et que c’est leur sang versé qui eut noircit la pierre.  Elle domine ainsi les Monts d’Angmar et offre un point de vue imprenable pour surveiller les plaines en contre bas. Sa population se constitue principalement de soldats et de leur famille, mais également de créatures malfaisantes. Son gouverneur, originaire du Rohan, est un proche partisan de Namoth, un de ces hommes dont l’allégeance est indéfectible et qui le suit depuis les premières heures de son règne.


Annùminas
Annúminas fut bâtie par Elendil en 3320 du Second Âge sur la rive sud du Lac Evendim, près de la source du Baranduin, et elle devint la capitale du Royaume d'Arnor. On y gardait la Clairvoyante d'Annúminas, un des trois Palantíri du Nord. Elle fut probablement abandonnée au profit de Fornost lors de la division de l'Arnor, et tomba en ruine au cours des siècles suivants. Au début du Quatrième Âge, le Roi Aragorn rebâtit la ville pour en faire la capitale de l'Eriador. Suite à la prise de pouvoir de Namoth et la construction de Caer Finda, la cité perd son titre et devient simplement l’une des plus grosses villes de cette région.  La famille qui gouvernait Annùminas fût de celles qui résistèrent à son autorité et la plus part de ses membres furent par ailleurs exterminés lors de sa chute.

Bree

Le village de Bree se situait à l'intersection du Chemin Vert et de la Grande Route de l'Est, au centre de l'Eriador. Elle se situait au pied d'une colline, mais le flanc de la colline avait été colonisé par les Hobbits qui s'installèrent dans le Pays de Bree vers l'an 1300 du Troisième Âge. En effet, au sein de la ville cœxistaient les Hommes et les Hobbits en bonne intelligence. Le village comportait une centaine de maisons, dont une auberge réputée : le Poney Fringant. La population du pays de Bree, isolée au milieu de terres sauvages, était de caractère renfermé et secret, et peu amène envers les étrangers. Le village connu une certaine expansion durant le Quatrième Âge et passa au statut de ville. Bree fût le théâtre d’affrontements sanglants en prémices au siège de la Comté. La famille du Maire de Bree fût d’ailleurs réduite à l’état de cadavre. La bravoure ne nombreux villageois permirent également à bien des autres de survivre et de rejoindre le Rhovanion.

Long Daer
Le port de Vinyalondë fut fondé par le futur Tar-Aldarion à l'embouchure du Gwathló au cours de l'une de ses expéditions en Terre du Milieu, peu avant l'an 800 du Second Âge. Il devait servir à recueillir les stères de bois et à en faire de nouveaux navires, car Tar-Aldarion avait quasiment déboisé l'île de Númenor pour les besoins d'une flotte de plus en plus grande. Le port eut une histoire mouvementée : il fut ravagé à plusieurs reprises par la furie des flots ou par des incartades des autochtones. Tar-Aldarion y investit beaucoup de son énergie, et ses successeurs firent de même, ce qui devait se révéler heureux : en effet, Tar-Minastir put y débarquer une puissante armée qui prit Sauron à revers lors de la guerre en Eriador Le port continua à s'agrandir par la suite, prenant le nom de Lond Daer, le « Grand Port ». Au début du Quatrième Âge, le port s’était si bien développé que le plus riche constructeur naval en devient le Seigneur. Cette famille à l’esprit très libre rallia Namoth dès le moment où ce dernier entra au Rohan.

Imladris

La Dernière Maison Simple à l'Ouest des Monts Brumeux a été construite par Elrond au cours de la guerre des Elfes et de Sauron, aux alentours de 1697 2A. Elrond, se retirant avec les restes de l'armée des Noldor, se réfugia dans la vallée d'Imladris et y construisit ce refuge pour toutes les personnes cherchant repos et pour ceux qui fuyaient l'ombre de Sauron à la recherche de paix, comme les Dúnedain du Nord dont le royaume fut détruit en 1973 3A. Imladris était non seulement la demeure de Maître Elrond et de ses gens, mais nombreux furent ceux qui vinrent y demeurer, Hommes, Elfes ou même Hobbits. La joie et la bonne humeur y régnaient et le ciel nocturne y était plus magnifique que n'importe où ailleurs, cela grâce à la puissance de Vilya, l'Anneau de l'Air, dont Elrond avait la garde. En  3021, Elrond quitta sa demeure pour les Havres Gris et de là partit vers Valinor avec la Dernière Chevauchée des Porteurs des Anneaux. Longtemps, elle demeura vide de toute vie et perdue, mais les elfes la redécouvrir lors de leur exil vers Eryn Lasgalen. Si, aujourd’hui elle n’est pas peuplée comme elle le fût jadis, elle demeure un avant-poste de l’Alliance et un refuge pour tous les réfugiés dans le besoin.


code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par The Middle Earth le Mar 11 Aoû - 15:19, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: Re: IV. Atlas & temps de voyage Dim 9 Aoû - 8:03


Le Rhovanion


Une mort certaine ? De faibles chances de survie ? Et bien, qu’attendons-nous ?




INFORMATIONS

Le Rhovanion jouit d'un climat tempéré à tendance sèche, ce qui lui permet d'avoir de luxuriantes forêts et plaines, mais aussi d'être l'une des rares régions à avoir un vignoble prospère et rentable.
Ses frontières sont délimitées à l'ouest par les Monts Brumeux, au nord par les Ered Mithrin, à l'est par la rivière rouge et la mer du Rhûn. Au Sud par Fangorn, l'Emyn Muil et les Ered Lithuin du Mordor qui délimitent l'arrêt des terres.
Le Rhovanion est également assez vaste comptant approximativement 965 km de long (600 miles) et 1 130 km (700 miles) de large en ses points les plus plus élevés.




VILLES


Erebor
Erebor est le mont situé entre les Montagnes Grises au nord, les Collines de Fer à l'est, le Long Lac au sud et la Forêt Noire à l'ouest. Le Royaume sous la Montagne fut fondé par Thráin Ier, qui s'établit en Erebor après avoir dû fuir la Moria. Son fils Thorin Ier quitta cependant la Montagne Solitaire pour aller régner sur les Montagnes Grises, où ses descendants vécurent jusqu'en 2589 3A. Cette année-là, les Dragons finirent par en chasser les Nains, et Thrór, leur Roi, revint à la Montagne Solitaire. Il ne s'écoula que peu de temps avant que la richesse du royaume n'attise la convoitise du Dragon Smaug, qui attaqua Erebor en 2770 3A. De nombreux Nains périrent, et nul ne put l'empêcher de s'emparer de la Montagne et de son fabuleux trésor, qu'il conserva jalousement pendant près de deux siècles. Ce dernier fût tuer par Bard l’Archer en l’an 2941 3A et Erebor fût reprise par la compagnie de Thorin II dit Écu-de-Chêne. Ce dernier ne régna pas, car il décéda durant la bataille des cinqs armées. ce fut son cousin Dáin II qui rétablit véritablement la puissance d'Erebor et résista vaillamment aux attaques des Orientaux lors de la Guerre de l'Anneau. Au Quatrième Âge, Erebor était un puissant royaume indépendant, allié avec le Royaume réunifié d'Arnor et du Gondor. Ces alliances fûrent réduites à néan avec la prise du pouvoir par Namoth. À ce jour, Erebor est l’un des bastions principaux de l’Alliance, l’endroit le plus sûr de ces terres, car cette cité demeure imprenable sauf pour dragon.

Dale
Dale était une cité peuplée d'Hommes, bâtie au Troisième Âge au pied d'Erebor. Pendant quelques temps, elle fut une belle cité, riche et florissante, du fait de son commerce prospère avec les Elfes de la Forêt Noire, mais surtout avec les Nains d'Erebor. Cependant elle fut détruite en 2770 3A, lorsque Smaug s'empara de la Montagne Solitaire, et son dirigeant Girion fut tué. Elle fut reconstruite par Bard d'Esgaroth en 2944 3A, après l'expédition de Thorin et compagnie et la mort de Smaug trois ans plus tôt. À l'époque de la Guerre de l'Anneau, il advint que les Orientaux attaquèrent la ville. Brand et Dáin II tentèrent de les repousser, mais ils furent battus et refoulés vers Erebor, où ils se retranchèrent et s'enfermèrent. Les deux rois moururent durant la bataille. Les armées de Sauron les assiégèrent alors dans la Montagne Solitaire. Ce sont les fils de Brand et de Dáin II, Bard II et Thorin III, qui les repoussèrent, et libérèrent Dale, grâce aux nouvelles de la chute de Barad-dûr qui démoralisèrent leurs adversaires. Au Quatrième Âge, la cité est à nouveau reconstruite et reprend son essor grâce au commerce. Elle devient également l’un des principaux bastions de l’Alliance lors de la prise de pouvoir de Namoth.

Grand'Peur
Fondée par Thranduil après la guerre de la dernière Alliance, Grand’Peur devait servir de refuge pour les elfes sylvains au même titre qu’Imladris pour les Noldor. Caché au fin fond de Vert-Bois le Grand, la cité était introuvable pour des yeux non-initiés. Elle vécut l’invasion des araignées et le retour de Sauron à Dol Guldur, mais Thranduil ne chercha nullement à intervenir, préférant se retrancher derrière ses murs et n’assurer que la protection de ses terres. Ainsi, il réussit à maintenir son influence sur le nord de la Forêt Noire. Après la guerre de l’Anneau, il procéda, aux côtés de Celeborn, au partage de la Forêt Noire, dorénavant appelée Eryn Lasgalen : la zone comprise au nord de l'Emyn Duir revint à Thranduil, et les Elfes Sylvains connurent dès lors la paix sous son égide. Lorsque s’amorça le Quatrième Âge, Grand’Peur scella des alliances commerciales avec Dale et Esgaroth. Au début du régne de Namoth, elle devient le refuge de tous les elfes fuyant le Gondor et par la suite, un autre bastion de l’Alliance. La cité des elfes vécu un coup dur en 205 4A, lorsque Thranduil fût défait et tué par Namoth, son épouse le suivit de près dans l’au-delà. Depuis, le royaume de la Forêt se trouve sans roi et est régie par un conseil.

Rhosgobel
Rhosgobel était le nom de l'Istar Radagast, qui se trouvait aux alentours du Carrock, près de l'orée de la Forêt Noire. Sa localisation exacte reste inconnue à ce jour. Cependant, c’est le nom que prit la petite cité qui s’étendit là au début du Quatrième Âge. En effet, à l’époque des Hommes vivaient déjà en ces lieux dans de petits hameaux. Ces derniers s’étant développés au fils des ans, ils se regroupèrent en une seule cité. Rhosgobel est aujourd’hui connue pour être une cité florissante de par son commerce avec les villes du Rhovanion et de l’Eriador. Malheuruesement, ce commerce prit fin lorsque l’Eriador tomba aux mains de Namoth Storgor. À ce jour, Rhosgobel est l’un des principaux fournisseurs de vivres de l’Alliance, mais également un avant-post militaire qui garde le passage à travers les Monts Brumeux et la vieille route de la Forêt, ainsi  qu’un lieu de passage très fréquenté par les rescapés.

Esgaroth
La ville d'Esgaroth était bâtie sur des pilotis au cœur du Long Lac, non loin de l'embouchure de la Rivière de la Forêt. Avant la venue de Smaug, la ville avait été prospère grâce au commerce par voie fluviale entre Dale, Erebor et les Hommes du Dorwinion. Cependant, après la destruction de Dale, la ville périclita et sa taille diminua, avant d’être détruite par Smaug. Elle fût reconstruite plus loin après la chute du Dragon et la restauration du Royaume sous la Montagne. Lors de la guerre de l’Anneau, la ville fût prise par les Orientaux et ses habitants trouvèrent refuges en Erebor. Au Quatrième Âge, Esgaroth reprit son essor grâce aux nouveaux traités de commerce avec Erebor, Dale, Grand’Peur, mais également Rhogobel.  Elle est dirigée par un notable, appelé le Maître, élu par ses concitoyens.

Monts de Fer
La chaîne des Monts du Fer s'étendait au nord-est du Rhovanion, à l'est de la Montagne Solitaire. On y trouvait du minerai de fer en abondance, ce qui leur valut leur nom. Les Nains du Peuple de Durin s'y établirent à deux reprises : tout d'abord au Premier Âge. Leur puissance s'effondra sous les coups des Orcs de Sauron au milieu du Second Âge, et les communications entre la Moria et les Monts du Fer furent rompues. Elles ne réapparaissent dans l'histoire qu'après la destruction de l'établissement des Montagnes Grises, en l'an 2589 du Troisième Âge : après la mort du roi Dáin Ier, son fils benjamin Grór s'établit dans les Monts du Fer, où il fonda une nouvelle colonie prospère. Les Nains des Monts du Fer firent des interventions décisives durant les batailles d'Azanulbizar et des Cinq Armées au terme de laquelle le petit-fils de Grór, Dáin II, devint Roi sous la Montagne. Ce dernier donna alors les rênes des Monts de Fer à son frère et ouvrit une voie commerciale avec Erebor. À ce jour, les Monts de Fer sont les principaux fournisseurs d’armes de l’Alliance, mais sont également fort d’une alliance commerciale avec bien des tribus du Rhûn et en particulier avec Kera Daneish, leur cité sacré.

Caras Galadhon
Caras Galadhon était la capitale de la Lothlórien, au cœur du royaume sylvain dirigé par Celeborn et Galadriel. La cité, dressée sur une colline entourée d'une palissade, avait une forme circulaire, et en son centre, sur le plus grand et le plus beaux des arbres, se dressait la résidence de Celeborn et Galadriel. Peu d'étrangers avaient eu le privilège de pouvoir contempler la merveilleuse cité, au point que certains hommes considéraient Galadriel comme une sorcière. L'habitat y était assez typique : les Galadhrim, peuple sylvain, pour une grande majorité, de la région, construisaient des plates-formes dans les arbres, principalement des mellyrn.  Après la Guerre de l'Anneau, la cité fut désertée : il ne restait plus que quelques-uns des Galadhrim pour entretenir la splendeur d'antan de la citée : en effet, Galadriel s'en était allée en Valinor avec une grande partie de son peuple, alors que Celeborn alla trouver refuge à Imladris, avant de faire lui aussi voile vers l'Ouest. Abandonnée totalement par ses derniers habitants au début du Quatrième âge, ces derniers reprirent possession des lieux lorsque débuta l’exil des elfes établis au Gondor suite à la prise de pouvoir de Namoth. Ils en firent le premier et principal camp pour réfugier du Rhovanion, rôle que Caras Galadhon tient encore à ce jour.

La Moria
Khazad-dûm était la plus grande et la plus glorieuse des cités naines, de par le prestige de son fondateur, tout d'abord : en effet, ce fut Durin Ier, aîné des sept Pères des Nains, qui commença à excaver la cité à partir des cavernes naturelles qui surplombaient la vallée d'Azanulbizar ; de ces cavernes, la cité se développa, jusqu'à s'étendre sous les trois montagnes qu'étaient le Caradhras, le Celebdil et le Fanuidhol. La richesse et la renommée de Khazad-dûm venaient aussi de la présence d'un filon de Mithril sous le Caradhras. Durant la première moitié du Troisième Âge, la richesse de Khazad-dûm continua à croître, jusqu'à ce qu'en 1980 3A, les mineurs libèrent un Balrog, qui tua Durin VI et son fils Náin Ier, ainsi que de nombreux autres Nains, avant que ceux-ci ne fuient leur ancienne cité. Dès lors, la cité fût nommée « Moria » par les elfes, ce nom signifiant « gouffre noir ». Celle-ci fut alors occupée par les Orcs et les Nains tentèrent à plusieurs reprises de les en déloger et si les Nains parvinrent à libérer les Monts Brumeux de l’emprise des Orcs, ils ne purent réinvestir la cité de par la présence du Balrog. Toutefois, le Balrog devait finalement être vaincu par Gandalf en 3019 3A, libérant Khazad-dûm de son Fléau. La Moria ne fût reprise qu’en l’année 165 4A par Durin VII, petit-fils de Thorin III Heaume-de-Fer, tel qu’il le fût prédis à la naissance de l’enfant. Depuis lors, Khazad-dûm a repris ses activités liées au Mithril, mais est également devenu l’un des camps de rescapés, en particulier des nains des Ered Luin.


code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par The Middle Earth le Mar 11 Aoû - 15:20, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: Re: IV. Atlas & temps de voyage Dim 9 Aoû - 8:03


Le Rhûn


Si nous voulons réussir, nous devrons faire preuve de tact, de respect et d’une bonne dose de charme.




INFORMATIONS

Le Rhûn est un pays qui subit deux types de climat. Au nord et jusqu'aux frontières qu'il partage avec le Mordor, c'est un climat plutôt tempéré et doux à tendance humide. Au Sud, il partage la chaleur et le climat plutôt aride du Mordor et du Harad.
Région au relief plutôt plat, elle est délimitée par l'ouest par la rivière rouge et la mer du Rhûn, au nord par les monts de fer et au sud par la frontière avec le Mordor.
Nous ne connaissons pas sa superficie totale, mais l'on peut imaginer que cette région est aussi vaste, voir d'avantage que l'Eriador.



VILLES



Kera Daneish
Kera Daneish est l’unique cité érigé en matériaux dur du Rhûn. Située sur l’île au centre de la mer du Rhûn, elle en couvre une bonne partie, on y accède par un chemin de pierre dissimulé sous les flots. Kera Daneish est la ville sacré des peuples nomades du Rhûn, ils s’y réunissent deux à trois fois l’années pour les tournois de jeux sacrés, pour la fête de passage à l’âge adulte de leurs enfants ainsi que pour écouter les sages conseils et présage du Shidi Zadi. Le Shidi Zadi est une assemblée de doyens et doyennes des tribus du Rhûn qui lisent les présages dans les eaux sacrés et constituent le cœur du pouvoir spirituels des tribus. Lorsque les clans se réunissent ainsi, il leur est formellement interdit de se quereller au sein de la mère cité, de faire couler le sang sauf celui sacré d’une mère donnant la vie. Les tribus doivent par ailleurs attendre cinq jours après avoir quitté Kera Daneish pour reprendre leurs combats, afin d’être suffisamment éloigné de ce lieu sacré.


code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par The Middle Earth le Mar 11 Aoû - 15:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: Re: IV. Atlas & temps de voyage Dim 9 Aoû - 8:03


Le Rohan


Attendez ma venue aux premières lueurs du 5e jour. À l’aube, regardez à l’est.




INFORMATIONS

Le Rohan, pays des seigneurs des chevaux, est région centrale de la Terre du Milieu. Plus petite que les autres, sa superficie approximative est de 685 km de large (425 miles) pour 485 km de long (300 miles).
Région au relief moins accidenté que les autres, c'est sans doute pour cela que l'élevage de chevaux y est si prospère.
Cependant, son climat tend vers le tempéré sec, ce qui explique que ses vastes plaines aient souvent cette couleur jaunâtre. Ses frontières sont délimitées par Fangorn et l'Anduin au nord, les montagnes blanches au Sud.





VILLES


Edoras
Le Rohan, né de la cession du Calenardhon par Cirion, devint un royaume indépendant à compter de l'année 2510 3A. Son premier roi, Eorl le Jeune, choisit de faire construire sa demeure sur une verte colline au pied des Montagnes Blanches. Il lui donna le nom d'Edoras. La ville était protégée par un mur, une digue et une clôture. En son centre se dressait, majestueux, le palais d'or de Meduseld. La salle du trône de ce château était longue et large et la voûte était soutenue par de puissants piliers richement sculptés et parés d'or et de tentures. Le sol était dallé de pierres multicolores et de runes entrelacées. Le toit et les portes étaient recouverts d'or, ce qui valait à Meduseld le surnom de Château d'Or. Tous les Rois de la Marche y vécurent, sauf durant le Long Hiver de 2758 - 2759 3A, où la cité fut prise et gouvernée par le félon Wulf du Pays de Dun. Fréaláf, héritier du trône après la mort du roi légitime Helm, reprit la cité par la ruse au printemps et tua l'usurpateur. Tous ces rois y furent également inhumés, sous des tertres funéraires érigés par lignée, et sur les tombes fleurissaient les blanches symbelmynë, fleurs du souvenir éternel. Lors du Quatrième Âge, la cité connu une grande expansion du fait des temps de paix. Lors de l’avènement du règne de Namoth, la ville résista longuement, mais le résultat fût le même. Le roi tomba et s’en fût fini de la lignée du Rohan. Aujourd’hui, la cité est gouvernée par le Grand Général de l’armée des Ténèbres : Emeruil Morvengil.

Aldburg
Aldburg fût la première capitale du Rohan, située dans la région du Folde, c’est là qu’Eorl le Jeune avait sa demeure. Elle resta la capitale de ce royaume jusqu’à la fin des travaux d’Edoras et du château de Méduseld sous Brego, fils d’Eorl. Dès lors, la cité passa aux mains du troisième fils d’Eorl, qui devient le premier Maréchal de la Marche. Aldburg resta également le lieu de réunion et le quartier général du conseil de la Marche de l’Est. Elle abrita d’ailleurs l’enfance d’Éomer, neveu de Théoden et roi du Rohan après la guerre de l’Anneau. La cité fût alors confiée à un intendant, avant d’être reprise par le deuxième fils d’Éomer.  Au Quatrième Âge, la cité continue son expension économique de par le commerce agricole et l’élevage de chevaux. Aldburg résistera tant bien que mal à l’assaut de Namoth, pour finalement tomber, non sans donner la possibilité à Edoras de préparer ses défenses.

Dunharrow
Dunharrow était une place forte dans les collines qui surplombaient Edoras, située à plusieurs centaines de mètres d'altitude. Sa situation particulière permettait aux Rohirrim de s'y réfugier en sécurité en cas d'urgence. Si Dunharrow fut connue dès le Second Âge, ce n'est que sous le règne du troisième roi de la Marche, Aldor l'Ancien l'Ancien, que ce site fut utilisé comme refuge. C'est dans ce lieu que le Roi Théoden regroupa ses forces après la Bataille du Gouffre de Helm et avant de partir au secours du Gondor. Afin d'atteindre le refuge, un escalier a été conçu. Ce chemin a été garni de statues connues sous le nom de Púkel-men Les grandes pierres découpées ont marqué l'entrée au Dimholt, un amphithéâtre naturel, qui mène au Chemin des Morts. Lorsque les Morts eurent été libérés par Aragorn, la forteresse se développa en cité grâce au commerce avec Erech. En effet, les deux cités aménagèrent une voie praticable entre les Montagnes. Dunharrow se rallia à Namoth sans opposé de résistance, se calquant sur la décision d’Erech.


Gouffre de Helm
C'était l'une des deux forteresses construites par les hommes du Gondor pour garder les gués de l'Isen (l'autre étant Isengard). Comme Isengard, elle était initialement bien gardée, mais lorsque la population du Calenardhon (nommé plus tard Rohan) diminua et que les hommes valides se mirent à partir défendre les lignes de l'Anduin, elle fut peu à peu délaissée, jusqu'à n'être plus dirigée que par une petite garde héréditaire parmi laquelle on observait un fort métissage avec les Dunlendings. Durant la guerre avec les Dunlendings commandés par Wulf, les Rohirrim à la suite de leur roi Helm Hammerhand et une grande partie du peuple trouvèrent refuge dans cet abri dans lequel ils tinrent durant tout l'hiver 2758-2759 du Troisième Âge. C'est cet événement qui donnera son nom au Gouffre. C'est là aussi que va se dérouler le troisième affrontement des armées de Saroumane et des Rohirrim, la Bataille de Fort-le-Cor.  Après la guerre, le nain Gimli établit une colonie de Nains dans les cavernes attenantes à la forteresse et il prit le nom de Seigneur des Cavernes Scintillantes. Pendant ce temps, le Gouffre de Helm se reconstruit, ce qui nécessite beaucoup de temps et de main d’œuvre. Ces derniers établissent leurs familles autour prêtes de l’endroit, ce qui crée à la surprise général une petite cité agricole, mais également marchande de par la présence des nains. Le Gouffre de Helm opposa une vive résistance aux forces de Namoth et ne dû sa chute qu’à la traitrise de l’un des membres de la garde du seigneur local.

Underharrow
Underharrow était avant un petit hameau de la vallé d’Harrowdale, près du fleuve du Snowbourn. Après la guerre de l’Anneau, le Hameau pris de l’ampleur et devient successivement un village, puis une petite ville. Elle doit cette expansion fulgurante à ses excellents élevages de chevaux qui firent sa réputation, mais également dans le commerce du cuir et de la sellerie. De nombreux seigneurs entreprenaient le voyage pour venir chercher une monture dans cette belle cité qui organisait également de prestigieux tournois. Cependant, Underharrow fût très souvent encore la cible des Dunlendings. Mécontent de la politique du roi du Rohan, le seigneur d’Underharrow rallia la politique de Namoth Storgor dès son accession au trône du Gondor, mais se garda d’en parler. Il ne révéla son jeu que lorsque ce dernier posa le pied sur les terres du Rohan.


Upbourn
Upbourn était le hameau voisin d’Underharrow, mais il connut un sort plus funeste que ce dernier. En effet, l’expansion de son voisin, ne fût pas aussi intense ici. C’est ainsi que lors d’une puissante attaque des Dunlendings, Upbourn fût intégralement détruit, alors qu’Underharrow s’en sortait presque sans dommage et sans leur fournir d’aide. Le roi décida alors de donner à ses pauvres âmes, des terres plus au Sud et les moyens de rebâtir Upbourn. Le village fût reconstruit sur le delta du Snowbourn, non loin de la frontière avec le Gondor. Ceci permit alors aux habitants de faire évolué le village très rapidement en ville commerçante de par leur spécialisation en navigation fluviale. Upbourn se plia à Namoth dès son arrivée au Rohan. En effet, ses habitants ayant déjà bataillé dur pour reconstruire et survivre, ils ne souhaitaient pas subir de nouvelles pertes ou démolition.



code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par The Middle Earth le Mar 11 Aoû - 15:23, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: Re: IV. Atlas & temps de voyage Dim 9 Aoû - 8:04


Le Gondor


L’échiquier est en place, les pièces avancent...




INFORMATIONS

Le Gondor est une région coincée entre montagnes et mer. En effet, il y a de nombreuses villes portuaires en ces terres. Son climat est d'ailleurs affecté par cette présence marine. Il ne fait jamais très froid ou très chaud au Gondor et en hiver, la neige n'est pas souvent souveraine.
Au nord, le pays est très vers, mais à mesure que l'on descend vers le Harad, les plantes se font de plus en plus rare. Son relief lui est propre, partant du très accidenté jusqu'au plat de bord de mer. Ses frontières sont délimitées par les Ered Nirmai au Nord, le fleuve Harnen au sud et les monts du Mordor à l'Est.
La superficie du Gondor est approximativement de 1 290 km (800 miles) de large pour 685 km (425 miles) de long en ses points les plus éloignés.



GRANDES MAISONS


Minas Tirith
Fondée par Anarion au Second Âge, la célèbre cité blanche fut nommée Minas Anor, « Tour du Soleil ». Cité sœur de Minas Ithil, elle était chargée de défendre le nouveau royaume du Gondor contre les hommes des Ered Nimrais, et servait de second rempart contre la menace du Mordor. Après la mort d'Anarion, Isildur fit replanté l'arbre blanc dans la cité en souvenir de son frère et, petit à petit, Minas Anor devint la résidence d'été des rois du Gondor. Suite à la Grande Peste de 1636 du Troisième Âge, ayant ravagé Osgilliath alors capitale du royaume, cette dernière fut abandonnée au profit de la cité blanche qui devint quatre ans plus tard la nouvelle capitale du Gondor. Après la prise de Minas Ithil par les Nazgûl, la cité est alors renommée Minas Tirith et se trouve - après la mort d'Isildur - dirigée par la lignée des intendants. En 2695, Ecthelion Ier fait reconstruire la Tour Blanche de Minas Tirith qui fut nommée « Tour d'Ecthelion » en son honneur. Malgré cela, la capitale du Gondor décline peu à peu, ses habitants quittent la cité au profit d'autres plus riches et surtout moins proche du Mordor où Sauron et ses troupes commencent à s'agiter. Lors de la Guerre de l'Anneau, Minas Tirith fut le théâtre de batailles aussi tragiques que sanglantes, seul l'intervention du Rohan et de l'Istar Gandalf permit la victoire aux champs du Pelennor, mettant un terme au siège menée par les forces du Mordor. Après la défaite de Sauron, Minas Tirith connaît un nouvel âge d'or sous le règne du roi Elessar et de son descendant Eldarion. Malheureusement, elle fut la première ville que Namoth chercha à soumettre à son emprise, et après une longue résistance de ses habitants, celle-ci fini par passer sous la domination du roi-sorcier.

Osgiliath
Ancienne capitale du Gondor, Osgiliath fut fondée par les deux frères Isildur et Anarion à la fin du Second Âge. Cette cité fut pendant bien des années florissante et prospère, protégée par les deux forteresses Minas Anor et Minas Ithil. En 1437, lors de la Lutte Fratricide, Osgiliath fut incendiée, le palantír qui y était conservé, fut perdu dans les eaux de l'Anduin. La population de la ville fut lourdement atteinte lors de la Grande Peste, ce qui contribua à son déclin. Lors de la prise de Minas Ithil par les Nazgûl, en 2002 3A, les derniers habitants de la ville la désertèrent. À partir de cette période, Osgiliath devint un terrain d'affrontement entre Minas Tirith et Minas Morgul. Durant la Guerre de l'Anneau, la cité fut reprise par Boromir mais Osgiliath retomba peu à peu dans les mains de Sauron. Après la victoire des champs de Pelennor, la ville fut reprise par Aragorn qui y installa des défenses afin de défendre le Gondor. En grande partie détruite par ces guerres successives, la cité fut entièrement reconstruire par le roi Elessar qui fit d'Osgiliath un avant-poste privilégié et une ville de nouveau prospère. L'arrivée de Namoth au pouvoir changea le destin de la ville, et malgré une résistance longue de la part des habitants mais aussi de la famille noble de la ville, Osgiliath tomba de nouveau dans les Ténèbres.

Dol Amroth
Port fortifié du Gondor situé dans la baie de Belfalas dans le fief de Dor-en-Ernil. Cette cité a toujours été très importante et influente au sein du royaume du Gondor. Fondée au Troisième Âge par un prince numénoréen, la cité de Dol Amroth connu un essor immédiat de part sa position privilégié, son port de commerce très important ainsi que sa population constamment en hausse. La lignée des princes de Dol Amroth se constitua une ville indépendante mais ils firent serment d'allégeance aux intendants ainsi qu'aux rois du Gondor. Au moment de la guerre de l'Anneau, les habitants de cette région étaient gouvernés par le prince Imrahil, lui-même soumis à l'intendant du Gondor. Ce prince était l'oncle de Boromir et de Faramir.  Son emblème était un navire blanc et un cygne sur un fond bleu, emblème que ses descendants conservent toujours aujourd'hui. Imrahil ainsi que ses chevaliers participèrent activement à la bataille des champs de Pelennor. Au Quatrième Âge, la cité fit acte d'allégeance au nouveau roi du Gondor Elessar et continua ses activités commerciales avec ses voisins. S'opposant immédiatement à la progression de Namoth, la noble famille de Dol Amroth chercha à protéger sa ville sans grand succès.


Pelargir
Cité portuaire construite par les Númenoréens en amont de l'estuaire de l'Anduin vers la fin du Second Âge, la cité de Pelargir devint rapidement le port principal des Dúnedain. C'est là que la majorité d'entre eux accostèrent après la submersion de Númenor et elle devint par conséquent le plus grand port du Gondor. La ville fut agrandie pendant le Troisième Âge par le Roi Eärnil Ier et la base principale des rois navigateurs du Gondor afin de combattre les Númenoréens Noirs d'Umbar. Pelargir fut conquise durant le Troisième Âge par les rebelles, mais fut reprise par le Gondor après un siège d'un an. La cité fut mainte fois attaquée par les corsaires d'Umbar, les Haradrim et les Orientaux, mais resta tout de même une ville importante du Gondor et son plus grand port jusqu'à la Guerre de l'Anneau. Pendant la Guerre de l'Anneau, les corsaires d'Umbar réussirent à s'emparer de Pelargir, mais cela ne dura pas longtemps, car Aragorn, Legolas et Gimli arrivèrent avec l'armée des morts de Dunharrow. Les corsaires fuirent de terreur et les hommes de Pelargir purent arriver à temps à la bataille des champs du Pelennor, ce qui joua un rôle clé dans la victoire du Gondor. Au Quatrième Âge, la cité redevint le port le plus important du Gondor, constituant se richesse sur les rapports commerciaux avec les autres cités. Tout devait changer à l'arrivée de Namoth au pouvoir, le seigneur Pelargir dû fuir avec sa famille pour ne pas perdre la vie, mais la rancoeur de cette famille est tenace, nul doute qu'ils viendront à reprendre un jour cette cité qu'ils aiment tant.

Linhir
Cité fluviale au confluant du Gilrain et du Serni, Linhir est la seconde cité la plus importante de la région du Lebennin. La ville a construit essentiellement sa fortune sur ses manufactures de tissus, son grand quartier marchand, sans compter les taxes de passages prélevées sur les navires ainsi que sur les chariots devant passer par la ville pour pouvoir vendre leurs marchandises. En effet, la cité est une plateforme de commerce importante puisqu'elle contrôle le passage des marchandises par voie de terre. Si celle-ci ne paraît pas immense, elle est pourtant constituée de différents quartiers ainsi que de larges voies pour faire passer les chariots. Linhir a dû faire face à de nombreux raids menés par les corsaires d'Umbar, ce qui a forcé les familles les plus importantes de renforcer les défenses de la cité au fil des Âges. Au cours de la Guerre de l'Anneau, Linhir fut assaillie par des corsaires d'Umbar et des Haradrim qui avaient remonté le Gilrain ; ils furent mis en déroute par l'arrivée impromptue d'Aragorn et des Morts. Au Quatrième Âge, la cité continua ses activités économique, le dirigeant de la plus grande famille noble de la ville gardant sa place au conseil du Gondor, fut l'un des premier à faire allégeance au roi-sorcier Namoth Storgor et devint l'un de ses généraux. Depuis, la cité est contrainte d'héberger des corsaires d'Umbar au plus grand mécontentement de la population locale.


Edhellond
Le port d'Edhellond est situé à l'embouchure du Morthond, sur les rives de la Baie de Belfalas. Il fut fondé par des Sindar vers la fin du Premier Âge ou au début du Second, rejoints par la suite par des Elfes Sylvains ayant entendu l'appel de la Mer. Comme aux Havres Gris, les Elfes y construisaient des navires pour rejoindre Valinor, et il semble que le port ait connu son apogée peu avant la guerre contre Sauron en Eriador, après quoi il vivota. Selon la légende d'Amroth et Nimrodel, le dernier navire quitta le port d'Edhellond vers 1981 du Troisième Âge. Pourtant, des humains vinrent s'implanter sur le site dès la fin de la Guerre de l'Anneau, reprenant quelques activités de pêcheurs afin de subsister. Peu à peu une petit activité commerciale se mit en place avec ses voisins de Dol Amroth. La prise de pouvoir de Namoth, ne causa pas de conflits particulier puisque la famille régnante ouvra les portes de la cité aux troupes du roi-sorcier.

Emyn Arnen
La cité se trouvent dans l'Ithilien en Gondor, en vue de Minas Tirith, au sud de la vallée de Morgul. Celle-ci fut, au début du Troisième Âge, la ville des futurs intendants du Gondor et se peupla petit à petit. La Grande Peste eut raison de la majorité de ses habitants, et le départ de la famille pour Minas Tirith fini par marquer son abandon définitif. Pendant bien des siècles, Emyn Arnen fut oublié de tous, même de ceux qui y avaient leurs origines les plus anciennes, tombant en ruine et voyant de noires créatures y prendre leur essor. La fin de la Guerre de l'Anneau marqua le nouvel essor de la cité puisque le roi Elessar nomma Faramir gouverneur de cette ville et de la région qui allait avec. Reconstruite entièrement et débarrasser des puissances néfastes, Emyn Arnen redevint une ville extrêmement importante du Gondor, dirigée justement par les descendants d'Ecthelion. Ils refusèrent de rendre la ville et après un siège aussi long que sanglant, la cité céda à Namoth Storgor et une majorité de la famille régnante fut décimée.


Erech
Erech n'était à l'origine qu'une petite cité dissimulée dans la montagne, cité hébergeant les hommes de la Montagne. Ces-derniers firent un serment d'allégeance à Isildur lors de la Guerre de la Dernière Alliance, lui promettant de venir le soutenir dans le combat. Une promesse qu'ils ne tinrent pas et qui leur valu une malédiction de la part d'Isildur qui les condamna à errer dans les Chemins des Morts jusqu'à ce que vienne le moment d'accomplir leur serment. Pendant des siècles ils hantèrent les montagnes ainsi que les ruines de leur ancienne forteresse, tuant les imprudents et s'amusant de leur sort. Mais vint le jour où ils durent enfin répondre à leur promesse. Aragorn les trouva dans les montagnes, et exigea d'eux qu'ils se battent pour lui, ce qu'ils firent. Enfin, leur malédiction fut brisé et ils purent trouvé le repos qu'ils espéraient tant. Depuis, la forteresse fut entièrement rebâtie afin d'assurer la protection du Rohan mais aussi commercer avec eux. Les habitants se spécialisèrent dans la taille de la pierre Erech, dans la fabrication de tissus et dans la dentelle. Les habitants se sont faits à cette vie assez rude dans la montagne, mais le seigneur de la ville rejoignit les rangs de Namoth dès son accession au pouvoir.

Harnen
Le village d'Harnen fut édifié dès le début du Troisième Âge, cependant on ne peut réellement savoir quand il fut édifié et par qui puisque celui-ci a subit de nombreuses destructions et reconstructions depuis ses origines. En effet, le lieu d'installation n'est pas le plus propice. Situé sur la route du Harad, il fut le théâtre de nombreux affrontement entre les hommes du Gondor et les Haradrim. Peu à peu, le village se transforma en forteresse à la fois édifié par le Gondor et par le Harad, offrant une architecture tout à fait particulière à cheval entre les deux cultures. Au Quatrième Âge, si Harnen commença à prospérer grâce au trafic fluvial et maritime ainsi que par la vente de céramiques, cela ne dura pas longtemps puisque la cité passa sous contrôle des troupes Haradrim qui firent allégeance au roi-sorcier Namoth immédiatement après sa prise de pouvoir.



code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par The Middle Earth le Mar 11 Aoû - 15:28, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: Re: IV. Atlas & temps de voyage Dim 9 Aoû - 8:04


Le Harad


Mieux vaut mourir plus tôt que plus tard puisque mourir il le faudra.




INFORMATIONS

Le Harad est la région la plus aride de Terre du Milieu, entre des piques de 40 degré à l'ombre à des températures glaciales en pleine nuit, la vie s'écoule lentement. Sous appellation Harad se regroupe la région du même nom, mais aussi le Khand.
Région désertique, où le seul relief est celui des dunes de sables qui changent au grès du vent, elle est cependant pleine de surprise. Au nord comme près des côtes, l'on peut trouver des vastes plaines de savane. Plus on se rapproche du centre de ces terres, plus le désert reprend ses droits, parsemé ici et là d'une petite oasis. Ses frontières sont délimitées par le fleuve Harnen avec le Gondor, les Ephel Dùath pour le Mordor.
Nous ne connaissons pas sa superficie totale, mais l'on peut imaginer que cette région est aussi vaste, voir d'avantage que l'Eriador.



GRANDES MAISONS



Umbar
Connu pour être un des havres maritimes des numénoréens en Terre du Milieu dès le Second Âge, la cité d’Umbar se transforma peu à peu en une forteresse de taille imposante, contrôlant le commerce maritime d’une main de fer.  Cependant, après la chute de Numénor, la ville d’Umbar fut peu à peu abandonnée et se constitua comme un royaume indépendant dirigé par des hommes peu recommandables. La ville devint un repaire pour les pirates, les mercenaires et autres renégats qui profitèrent de la position stratégique de la ville pour piller des navire marchands. Durant la Guerre de l'Anneau, Umbar envoya des navires afin d'appuyer les forces de Sauron, mais, décimé, la cité passa sous le contrôle des souverains du Gondor. Les habitants en gardèrent une forte rancune et lorsque Namoth prit le pouvoir, Umbar fut dans les premières à déclarer son allégeance au roi-sorcier et à envoyer des troupes, ainsi que de nombreux bâtiments navaux afin de soutenir sa cause.




code (c) Auril sur base de crackle bones



Dernière édition par The Middle Earth le Mar 18 Aoû - 14:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: Re: IV. Atlas & temps de voyage Lun 10 Aoû - 12:47


Le Mordor


Saroumane pense que seul un grand pouvoir peut tenir le mal en échec, mais ça n’est pas ce que j’ai découvert.




INFORMATIONS

Le Mordor est connu pour ses terres rendues stériles par l'activité constante de la montagne du Destin. En effet, le volcan n'a jamais vraiment cessé d'être en éruption. Il connut cependant une période d'un siècle et demi de repos après la guerre de l'année, mais ce ne fût que pour reprendre de plus belle. Le Mordor est la région non habitée de la Terre du Milieu, sombre est son sol, lourd est son air et elle est entourée au nord, au sud et à l'ouest par de formidables montagnes. Une chaîne de monts passe d'ailleurs en son centre formant une cuvette.

Cependant, les orcs peuplent encore certaines parties du Mordor. Et s'ils se sont fait discret pendant des siècles, aujourd'hui il est grand temps pour eux de sortir de l'ombre. Namoth a fait d'eux les membres essentiels de son armée, relançant la création de nouveaux membres plus forts et plus imposants afin d'assurer sa domination sur la Terre du Milieu.  

La superficie du Mordor est relativement imposante puisque celui-ci 805 km de large sur 725 km de long.   


GRANDES MAISONS


Minas Morgul
Edifiée par Isildur durant le Second Âge, cette cité autrefois nommée Minas Ithil, était connue pour ses murs de marbres blancs qui reflétaient la lumière de la lune. Durant les nombreuses guerres qui opposèrent le Gondor au Mordor, Minas Ithil fut le lieu de célèbres batailles, faisant basculer le destin, ainsi que l'allégeance, de la forteresse dans un camp ou dans l'autre. Définitivement conquise durant le Troisième Âge, la cité servit de demeure aux terrifiants Nazgûl, serviteurs infatigables de Sauron et de l’anneau unique. Renommée Minas Morgul, elle fut un point stratégique important durant la Guerre de l’Anneau puisque contrôlant l’accès au Mordor par le Gondor et l’Ithilien. Après la défaite et la destruction des armées du Mordor, la cité fut laissée à l’abandon au Quatrième Âge puis détruite selon les vœux du roi Elessar. Reconstruite entièrement par Namoth et ses troupes, Minas Morgul est désormais un bastion essentiel pour les partisans des Ténèbres.   



code (c) Auril sur base de crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: Re: IV. Atlas & temps de voyage Mer 12 Aoû - 19:40


L'Atlas & les grandes maisons

C'est par là, deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin




Temps de Voyage
Parcourir la terre du milieu ne se fait pas en un jour. Entre montagne, foret, rivière cela ralentit la marche. Et de même si vous êtes à pied, à cheval ou poney, ou encore avec une escorte conséquente. Pour vous aider à mieux gérer vos rps nous vous proposons quelques temps de voyages pour éviter que vous vous retrouviez avec un rp à Edoras et un à Erebor se déroulant la même semaine.
L’ordre dans lequel seront affichés les temps sera le suivant : à pied, à cheval, avec escorte.


Distance/Temps
Erebor-Dale : une heure, vingt minutes, une heure.
Erebor- Esgaroth : une journée, six heures, dix heures
Erebor-Eryn Lasgalen : trois jours, un jour et demi, deux jours.
Erebor-Lorien : une semaine, quatre jours, cinq jours et demie.
Erebor-Edoras : Deux semaines, une semaine, une semaine et demie.
Erebor-Foncombe : Deux semaine, une semaine et demi, deux semaine
Erebor – Dunharrow : Deux semaines et demi, Une semaine et demi, deux semaines

Edoras-Lorien : Une semaine, trois jours, cinq jours
Edoras-Eryn Lasgalen : Une semaine et demi, une semaine, une semaine et un jour.
Edoras-Dale : Deux semaines, une semaine, une semaine et demie.
Edoras-Erebor : Deux semaines, une semaine, une semaine et demie.
Edoras-Esgaroth : Une semaine et demi, une semaine, une semaine et un jour.
Edoras-Foncombe : trois semaines, deux semaines, deux semaines et demie.
Edoras – Dunharrow : Trois jours, une journée et demi, deux jours

Foncombe-Eryn Lasgalen : une semaine et demi, une semaine, une semaine et demi.
Foncombe –Lorien : Deux semaines, une semaine, une semaine et demie.
Foncombe Esgaroth : Deux semaines, une semaine, une semaine et deux jours.
Foncombe-Dale : Deux semaines, une semaine, une semaine et demie.
Foncombe-Dunharrow : Trois semaine et demi, Deux semaine et demi, trois semaines

Esgaroth-Eryn Lasgalen : Deux jours, un jour, une journée et demi.
Esgaroth-Lorien : Une semaine, quatre jours, cinq jours et demie.
Esgaroth-Dunharrow : Deux semaines, Une semaine, Une semaine et demi.
Dunharrow-Eryn Lasgalen : Deux semaines, une semaine et demi, Deux semaine
Dunharrow – Lorien : Une semaine et demi, cinq jours, une semaine

Si vous souhaitez d’autres distances et des temps, contacter Telia Sovatys, et elle vous l’ajoutera dans l’annexe.



code (c) Auril sur base de crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

Message Sujet: Re: IV. Atlas & temps de voyage

Revenir en haut Aller en bas

IV. Atlas & temps de voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Proposition] Temps de voyage en Gwendalavir
» Contexte du forum
» [Info] Temps de voyage
» Voyage de Bougainville
» Les gens du voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
So dark the con of man :: AdministrationTitre :: Le Vieux Grimoire :: Les Archives de la Terre du Milieu-