RSS
RSS




Partagez|

II. La Conquête de la Terre du Milieu, par le roi-sorcier Namoth Storgor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: II. La Conquête de la Terre du Milieu, par le roi-sorcier Namoth Storgor Ven 7 Aoû - 13:49

La Conquête de la Terre du Milieu


par le roi-sorcier Namoth Storgor




Informations

Voici, un condensé de l'histoire de la prise de pouvoir de Namoth depuis son entrée au Gondor et jusqu'à nos jours, afin que vous puissiez mieux comprendre les tenants et aboutissants de certains faits relater dans la chronologie.

Bien évidemment, cette annexe est à lire obligatoirement. Si, elle n'évoluera guère, elle contient bien des clés pour la compréhension du contexte et du personnage même de Namoth.


code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par The Middle Earth le Mar 11 Aoû - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: Re: II. La Conquête de la Terre du Milieu, par le roi-sorcier Namoth Storgor Ven 7 Aoû - 13:52

La prise du Gondor


" Ainsi prit-il le Gondor... premier échelons de son ambition démesurée."





Depuis  la chute de Sauron et la destruction de l'anneau unique, hommes, nains, elfes et hobbits vivaient dans une paix que nul n'avait connu depuis bien longtemps. Personne ne pensait que bientôt, tout ce qu'ils avaient construits viendrait à s'effondrer. C'est en l'an 170 du Quatrième Âge que le destin de la Terre du Milieu bascula, lorsqu'un homme de simple apparence vint se présenter à la cour du roi Eldarion du Gondor siégeant dans l'impressionnante cité blanche de Minas Tirith. Se présentant comme un noble dépossédé de ses terres par la lignée des intendants, il dit vouloir servir la puissance du Gondor et fit acte d'allégeance devant la cour entière. Rapidement, l'homme devient un intime d'Eldarion et se vit attribuer la fonction privilégiée de conseiller personnel du roi. D'aucun trouvait en lui l'inspiration et la force de servir fidèlement un roi qui se montrait le digne héritier d'Elessar.

Le 28ème jour de novembre de l'année 175 du Quatrième Age, la rumeur monta dans la foule du peuple que Namoth Storgor envisageait d'éliminer la lignée des rois du Gondor et de prendre leur place. Le jeune héritier Elendil fût, peu de temps avant, envoyé par son père au Royaume du Rohan pour apprendre de ce peuple et en signe que l'alliance des hommes serait toujours honorée par le Gondor. Le prince Elendil reçu, en cadeau, la promesse d'obtenir un Mearas lorsque le temps serait venu

Le 30ème jour de novembre de l'année 175 du Quatrième Age, Eldarion mouru de la main de Namoth Storgor. Ce dernier se rendit auprès du roi lors de son bain et usant d'un de ses sortilèges, il le paralysa avant de lui planter une dague empoissonnée dans le dos. Le roi du Gondor succomba donc dans d'atroces souffrances ainsi que son épouse, l'une des rares demi-elfe de Terre du Milieu. Deux jeunes servants qui se trouvaient là, s'emparèrent alors d'Anduril, de la bague de Barahir et du sceptre d'Annúminas qui étaient gardés dans la salle du trésor et firent route vers le Rohan mais, l'un d'eux -celui qui portait le sceptre- disparu et on ne le revit jamais.


Le second serviteur, qui portait Anduril et la bague de Barahir, apporta les derniers objets de la liberté révolue du Gondor au roi du Rohan qui décida de ne rien dire au jeune et innocent enfant qu'était encore le nouveau roi légitime du Gondor.


Durant ce temps, Namoth mit les villes du Gondor à feu et à sang. Éliminant toutes formes de résistance et toutes familles encore accrochées à l'ancien régime. Il déclara ainsi : « Je suis le descendant du Roi-Sorcier d'Angmar ! Vous avez vécu la paix et la prospérité sous le règne des assassins de ma famille ! Aujourd'hui, je promets le règne de la terreur pour tous ceux qui défieraient mon autorité et l'abondance à ceux qui me rejoindront ! L'âge des hommes n'est pas terminé, il prend un nouveau tournant ! Je rallierais tous les hommes sous ma bannière et cela commencera au Rohan ! » Il posa alors la couronne du Gondor sur son crâne et la foule s'agenouilla de craintes qu'il n'use de ses pouvoirs sur eux.


Le nouveau Roi-Sorcier prit alors ses dispositions. Il rassembla les hommes qui lui restaient, ainsi que les armées du Harad qui se joignirent immédiatement à lui après sa prise de pouvoir, et en enrôla d'autres de force pour lever une armée qui allait bientôt marcher sur le Rohan. Le but étant d'éliminer sa lignée et d'en finir avec celle du Gondor en tuant publiquement le jeune héritier. Il ne se doutait cependant pas que l'un des servants de l'ancien Roi avait réussi à rejoindre le Rohan et donner l'alarme, premettant ainsi au Roi Théofor de prendre des dispositions pour faire sortir les deux enfants de ses terres en toute discrétion et les mettre à l'abri.


code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par The Middle Earth le Lun 10 Aoû - 14:11, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: Re: II. La Conquête de la Terre du Milieu, par le roi-sorcier Namoth Storgor Ven 7 Aoû - 13:55

La chute du Rohan


" Ainsi tomba Théofor du Rohan et son fier destrier Wilef..."





En l'an 177 du Quatrième Age de la Terre du Milieu, le nouveau Roi eu fini de chasser les elfes qui avaient reçu des terres des mains du Roi Elessar, jugeant cela inadmissible. Nombres d'elfes furent tués et même exécutés en public, devenant ainsi les ennemis de la suprématie des hommes. Les rares survivants fuirent vers le nord pour rejoindre l'abri d'Eryn Lasgalen et sonner l'alarme auprès du grand Roi des elfes : Thranduil.

Le 3ème jour de mars de l'année 178 du Quatrième Age de la Terre du Milieu, les armées du Gondor posèrent le pied sur les terres du Rohan déclarant ainsi officiellement la guerre aux anciens alliés. Ils ne rencontrèrent aucun obstacle jusqu'à la cité d'Edoras car contrairement à ses prédécesseurs, le Roi Théofor ne prit pas le risque de se rendre au Gouffre de Helm, la forteresse étant devenue vétuste et il savait la retraite impossible en cas de brèche, ce que ne manquerait pas de faire Namoth Storgor.

Ce fût au 21ème jour de mars que les armées du Rohan et du Gondor s'affrontèrent devant les portes d'Edoras. La bataille dura deux jours et une nuit. La détermination des hommes du Rohan fût sans égale mais, ne suffit pas à défaire les armées de Namoth. La bataille prit fin aux dernières lueurs du jour, lorsque tomba Théofor du Rohan et son fier destrier Wilef sous la lame du Roi-Sorcier en personne. Il fût terrassé de nombreux coups et enterré parmi ses ancêtres, car le vainqueur déclara : « Je suis bon prince, je vous laisse enterrer celui-ci ! Mais que l'on m'amène son fils et le fils du Gondor. » À cela, personne ne put répondre, les enfants avaient bel et bien disparus.


Le Roi-Sorcier entra alors dans une rage noire et fit chercher les deux héritiers dans tout le Rohan, mais ce fut sans succès. D'aucun disent que Namoth ne cherchait qu'à faire tomber les royaumes des hommes et que c'est ce fâcheux tour que lui joua Théofor qui est à l'origine de son désir de conquête du reste de la Terre du Milieu. Il ne pouvait dormir sur ses deux oreilles que si les deux derniers héritiers de ces prestigieuses lignées étaient réduits à l'état de souvenir mais, personne ne savait où ils avaient été cachés.

On considéra que le Rohan était tombé, le premier jour de l'année 180 du Quatrième Age. En effet, durant deux années, Namoth mit le Rohan à feu et à sang pour retrouver les enfants et détruire les derniers opposants qui lui restait en ces terres. Il s'allias aux Dunlendings et tenu promesse de leur restituer les terres, que le Rohan leur avaient pris. Il prit le trône dans la salle d'or du château de Méduseld et se proclama : Roi du Gondor et du Rohan. Personne, jamais, n'osa contester cela, de peur de représailles. Néanmoins, le Roi-Sorcier n'osa jamais à traverser Fangorn.


Namoth Storgor prit quelques années pour administrer les deux royaumes mais, rapidement il leva une nouvelle armée pour se lancer à la conquête du reste de la Terre du Milieu. Il déclara : « Si les hommes ne s'étendent pas, l'âge des hommes s'éteindra ! » En vérité, son besoin de détruire Elendil du Gondor et l'héritier du Rohan était devenu sa seule véritable motivation, car il le savait, si les hommes apprenaient que ces héritiers avaient survécu, il avait à craindre que les peuples se rangent derrière eux pour reprendre leur liberté.




code (c) Auril sur base de crackle bones


Dernière édition par The Middle Earth le Lun 10 Aoû - 14:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: Re: II. La Conquête de la Terre du Milieu, par le roi-sorcier Namoth Storgor Sam 8 Aoû - 12:00

La conquête de l'Eriador


" La bataille des Marais du Rushock marqua la fin de l'Eriador "





En l'année 185 du Quatrième Age de la Terre du Milieu, Namoth Storgor lança ses armées à la conquête de l'Eriador. Ils passèrent la trouée du Rohan le 5ème jour de septembre et se lancèrent à l'assaut de l'Enedwaith ainsi que du pays de Dun. L'Hiver de l'année 185 fût l'un des plus terribles, forçant le Roi-Sorcier à s'arrêter sur le chemin de la conquête jusqu'en mai de l'année 186. L'Enedwaith et le pays de Dun capitulèrent au printemps 187.

Il attaqua les Ered Luin et l'Harlindon au printemps de l'année 190, y trouvant là, la résistance des nains et des hommes du Nord. Ils réussirent à le retenir jusqu'au printemps 193 où, les survivants se retranchèrent dans la Comté.

Alors que le Rhudaur tomba en l'année 195 du Quatrième Age, Namoth Storgor se prépara alors à prendre d'assaut la Comté. Le plus gros de la résistance se trouvait là et l'attendait de pied ferme. Ils savaient tous, que si la Comté tombait, il ne resterait que peu de temps avant que l'usurpateur ne prenne le Forlindon et qu'il en soit fini de l'Eriador.


C'est au début de l'été 197 que Namoth marcha sur Bree qu'il trouva vide. Il prit encore quelques semaines à préparer son attaque sur la Comté qui, il le savait, ne se laisserait pas prendre aussi facilement qu'il ne l'espérait. Les hostilités démarrèrent le 14ème jour de juillet et durèrent jusqu'au 24ème jour d'avril de l'année 200 du 4ème âge. La dernière bataille eu lieu aux Marais de Rushock, bien des braves y tombèrent. Comme tous s'en doutaient, Namoth Storgor acheva sa conquête de l'Eriador en moins de trois années, il s'arrêta cependant aux portes du désert du nord.

Dans l'ancien royaume d'Angmar, il fit ériger une nouvelle ville sur les ruines de l'ancienne demeure de son ancêtre, qu'il baptisa : Caer Finda. Ce jour, il prit de nouveau la parole devant son armée : « Nous avons vaincu bien des braves, conquit la presque totalité de la Terre du Milieu ! Nous marcherons bientôt sur le Rhovanion qui tombera lui aussi comme tous les autres ! Les hommes deviendront la race gouvernante de ce monde ! Caer Finda est mon cadeau aux peuples du nord, la gloire restauré de ma famille pour vous mes fidèles sujets ! » Nombres de cris de glorieux montèrent de la foule et ils acclamèrent l'usurpateur.


Malgré qu'il ait pris l'entièreté de l'Eriador, Namoth Storgor ne trouva jamais l'entrée de la vallée cachée et Imladris (Fondcombe), ce qui le contraria encore davantage. À ce jour, elle demeure encore le dernier endroit libre de l'Eriador. Il asservit une bonne partie des Trolls qui vivaient encore dans les landes d'Etten, ceux qui purent s'enfuir sont aujourd'hui cachés dans les contreforts des Monts Brumeux. Namoth s'arrêta une fois de plus, se reposant sur ses lauriers, jurant qu'il attaquerait le Rhovanion au printemps de l'année 205.




code (c) Auril sur base de crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MJMJ
Voir le profil de l'utilisateur http://sodarktheconofman.forumgratuit.be
Infos de base
♦ Visage : Nobody
♦ Messages : 284
♦ Date d'inscription : 15/03/2013
♦ Localisation : La Terre du Milieu
Fiche RPG

Message Sujet: Re: II. La Conquête de la Terre du Milieu, par le roi-sorcier Namoth Storgor Sam 8 Aoû - 12:05

La bataille pour le Rhovanion


" Ainsi mourût Thranduil, grand roi des elfes et défenseur du Rhovanion "





Le 15ème jour de mars de l'an 205 du Quatrième Age de la Terre du Milieu, Namoth Storgor pris le chemin du Rhovanion en passant les Monts Brumeux. Il engagea son armée sur la vieille route de la forêt. Depuis l'an 203, le grand roi des elfes Thranduil avait réussi à s'allier avec les nains d'Erebor et les braves résistants restant. Leurs espions revinrent de leurs missions peu de temps avant mars avec le rapport de déplacement des troupes. Ceci permis au roi de déplacer toutes ses troupes et celles de ses alliés de façon à accueillir l'armée noire à l'orée de la forêt d'Eryn Lasgalen.

En grand monarque, Thranduil tenta de parlementer avec l'usurpateur pour obtenir de lui qu'il laisse le Rhovanion en paix. Hélas, Namoth n'ayant pas encore retrouvé les héritiers, jurait qu'ils s'étaient réfugiés dans le Rhovanion. Thranduil menti au roi-sorcier afin de protéger à la fois son peuple, les peuples libres et les deux héritiers, derniers espoirs de voir un jour la Terre du Milieu entièrement libre. Il chassa alors Thranduil de la tente des discussions et lui jura que la bataille commencerait le lendemain à l'aube.

En grand roi des elfes savait que le roi-sorcier était malhonnête et décida de ne pas fermer l'oeil de la nuit. En effet, c'est en plein coeur de la nuit du 2ème jour d'avril de l'année 205, que les premiers engins de guerre furent actionnés et que la bataille commença. Elle dura prêt d'une semaine. Une bonne partie des arbres qui bordaient l'orée de la forêt brûlèrent et nombreux furent ceux qui périrent au nom de la liberté. Les forces faiblissaient des deux côtés, lorsque Thranduil affronta Namoth en personne. Tel le lion et le cerf royal, ils se battirent férocement, à force presque égale, personne n'aurait su dire qui des deux l'emporterait.


Alors que le soleil descendait à l'horizon, Namoth usa d'un sort pour mettre à terre son ennemi et le transpercer de sa lame. Ainsi, l'usurpateur se montra malhonnête jusqu'au bout et le grand roi des elfes le maudit alors : « Tu ne trouveras jamais le répit. Les forêts seront à jamais tes ennemies. Tels des fantômes, les arbres te feront payer ta traitrise. Puisses-tu mourir d'une mort lente et atroce. C'est ainsi que je te maudis le fou, l'usurpateur, le traitre ! Un jour le cheval et l'arbre te vaincrons mais, ils ne seront pas seuls, la montagne, la forêt et les vertes plaines les accompagneront. Tu viens à jamais de lier contre toi la Terre du Milieu. Soit maudit ! » Ainsi parla-t-il à l'imposteur avant d'être emmené loin du champ de bataille. Thranduil décéda au coeur d'Eryn Lasgalen après avoir confié le pouvoir à son épouse. Il fût inhumé dans un cercueil de verre au cœur de la crypte de sa forteresse.

Les paroles de l'elfe secouèrent Namoth au point qu'il en oublia la bataille en cours. Les forces de la résistance prirent bientôt le dessus et l'armée noire du battre en retraite de l'autre côté des Monts Brumeux. Au matin du 15ème jour d'avril de l'an 205 du Quatrième Age de la Terre du Milieu, une cessation des hostilités fût signée par Namoth Storgor et le représentant des peuples libres du Rhovanion. Le roi-sorcier s'en retourna à Minas Tirith d'où il n'est plus ressortit depuis.


À ce jour, seul le Rhovanion et les grandes forêt restent libres du contrôle de Namoth Storgor ainsi que le Rhûn, mais pour combien de temps encore ? Dans les tréfonds de la tour blanche, le roi sorcier-noir prépare sa sombre vengeance contre le Rhovanion et les peuples libres.




code (c) Auril sur base de crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

Message Sujet: Re: II. La Conquête de la Terre du Milieu, par le roi-sorcier Namoth Storgor

Revenir en haut Aller en bas

II. La Conquête de la Terre du Milieu, par le roi-sorcier Namoth Storgor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» II. La Conquête de la Terre du Milieu par le roi sorcier Namoth Storgor
» La conquête de la terre du milieu
» les viandes que mangent les habitants de la terre du milieu
» La venue des Numénoriens en Terre du Milieu
» Le nom des armes en Terre du Milieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
So dark the con of man :: AdministrationTitre :: Le Vieux Grimoire :: Les Archives de la Terre du Milieu-